Le choléra

Une maladie diarrhéique contagieuse

Le choléra est une grave maladie diarrhéique très contagieuse, causée par la bactérie vibrio cholerae, du bacille à gramnégatif.


Les symptômes de la maladie

La maladie provoque une diarrhée profuse, parfois accompagnée de vomissements quelques heures après l'ingestion d'aliments ou d'eau contaminés par le vibrio cholerae. Pour la plupart des victimes, les symptômes disparaissent après quelques jours, mais quelques fois, la diarrhée et les vomissements sont si intenses que la déshydratation conduit à la mort, si aucune mesure n’est prise pour réhydrater le patient.
 

People walking along an open sewer in a slum in Africa © Wollwerth Imagery

La bactérie Vibrio Cholerae

Vibrio cholerae bacillus se trouve dans les milieux naturels, comme dans l'eau saumâtre des estuaires. La surface de l'eau est colonisée par des algues et des copépodes qui nourrissent le bacille leur permettant de subsister sans contact humain pendant une longue période.

La bactérie Vibrio Cholerae
Le premier lien entre le choléra et l'eau potable contaminée a été révélé en Angleterre en 1854 par le Dr. John Snow, un célèbre médecin et scientifique médical. Il a proposé un modèle précis permettant d’étudier la cause de la maladie (State of the art review, J. Snow, 1855).

Une fois convaincus de la plausibilité du modèle, les pays développés en Europe et en Amérique du Nord ont investi massivement dans les infrastructures de traitement et d’approvisionnement d’eau potable et de traitement des eaux usées. Ces investissements dans  les services d'Eau, d'Hygiène et d'Assainissement ont permis d'éliminer la menace du choléra dans les grandes villes développées d’Europe et d’Amérique du Nord.